Envie de participer ?

La minute green

Minute green par Amélie Février

Trucs et astuces pour vivre sainement  tout en respectant l'environnement trouvent leur place dans cette nouvelle rubrique.

Aujourd'hui vous trouverez un article rédigé par Amélie Février sur les différents modes de filtration de l'eau, dans le but de réduire nos déchets plastiques, notamment les bouteilles d'eau.

Merci pour cette contribution, Amélie, et n'hésitez pas à nous faire d'idées, d'initiatives sur ce thème cher à de nombreux Déniviens, coureurs et non moins citoyens.

 

Voici une page sur laquelle vous pouvez trouver toutes sortes de truc et astuces afin de limiter la pollution et de contribuer à un meilleur environnement, le 1er sujet est signé Amélie Février :

Réduire ces déchets plastique c’est dans l’air du temps. Avant le « grand confinement », je buvais encore de l’eau en bouteille. Le petit palais délicat que je suis ne supporte pas ce goût d’eau du robinet bien nettoyé. J’achetais quand même en bouteille de 5 L, c’était un début. Ma chère colocataire, en a plus que marre de me voir stocker ces bouteilles dans l’arrière-cuisine, faut avouer que c’était bien pratique pour préparer le planteur à l’avance…

Revenons à la source de la vie : l’EAU ou plutôt ses emballages. Alors, j’avoue c’est ma colloc qui a pris les choses en main et depuis plus de bouteille plastique à la maison, ne vous inquiétez pas j’ai trouvé l’alternative pour le planteur… faut juste faire attention au enfants.

Nous avons eu des échanges, au sein du groupe transition écologique de Deniv’ concernant les techniques de filtration de l’eau : est-ce vraiment efficace ? Est-ce que toute les techniques se valent ? Est ce qu’il faut citer des marques ? J’avoue internet m’a aidé pour la suite de cet article.

Quelle technique existe pour filtrer son eau quand comme moi tu n’aimes pas le goût de l’eau du robinet? Je ne suis pas spécialiste de la filtration de l’eau et je ne me suis pas amusé à faire des tests avant/après filtration pour vérifier leur efficacité. Voici donc un aperçu de ce que vous pouvez trouver pour filtrer l’eau du robinet, qui je le rappelle est déjà potable:

  • Mettre une carafe au frigo, et vous n’aurez plus le goût de chlore ;

  • Carafe filtrante ; capacité des filtres de 100 à 600 litres, soit 4 à 6 semaines ;

  • Le filtre à charbon, c’est ce que j’utilise, et l’eau n’a plus de goût. D’après ce site1, il adsorbe le chlore et d’autre éléments (d’où l’absence de goût / odeur). Tu peux en trouver dans des gourdes, ou en « citerne » pouvant filtrer entre 5 et 22 litres à la fois selon le modèle. Deux cartouches peuvent filtrer 22 000 litres pour une marque célèbre soit plusieurs année de filtration ;

  • Filtre à osmose inverse, s’installe sous l’évier. C’est une membrane semi-perméable pour séparer les contaminants semi-organique ;

  • Les perles de céramiques EM, surtout efficace pour réduire les dépôts calcaires. C’est une invention japonaise ;

  • Les perles de céramiques roses, sont cuite à plus basse température que les précédentes et filtrent plus de micropolluants d’après ce site2 ;

  • L’aimant anti-calcaire se place sur les canalisations pour cristalliser le calcaire d’après ce site3.

Cette liste est non exhaustive et si le sujet vous intéresse, je vous invite à faire vos propres recherches.

Chaque année est vendu 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique. Alors à vous de jouer…

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Minute green par Julia Brulin

 

C'est la Saint-Valentin, la super fête commerciale des amoureux!!! Youpi!

Alors si vous voulez sauver la planète sans pour autant briser votre couple, voici quelques conseils pour limiter votre impact écologique et gâter quand même votre moitié:

- on opte pour un cadeau immatériel: un bon pour un massage ou pour un saut en parachute (à vous de choisir...mais pas de faux pas!)

- on peut choisir un petit cadeau mais qui n'a pas traversé les océans: une confiture de mangue péi, un panier en vacoa, une bague en écorce de coco (haha allez, j'arrête!)

- et si on offre des fleurs, pensez local! Allez au marché et profitez des belles fleurs exotiques qui s'arrachent à prix d'or en métropole...

Sur ce, je souhaite une bonne fête à tous les amoureux!

 

En lien avec l'engagement du club envers la planète, voici une proposition de Sandra Ribecq pour vous dépasser seul ou à plusieurs pour la préservation de l'environnement!

Comment allier écologie et running….

Comment faire un geste pour notre planète, pendant nos entrainements ?

Participer dès de ce lundi 23 mai au challenge lancé par ADIDAS Run For The Oceans ?  

« Ensemble, participons à mettre fin aux déchets plastiques. Il te suffit de télécharger l'appli adidas Running, de t'inscrire au challenge Run For The Oceans et de courir dans la rue, sur le terrain de football, le court de tennis, où tu veux. Tout compte. Pour 10 minutes courues (cela comprend d'autres activités physiques que le running), adidas et Parley collecteront l'équivalent en poids d'une bouteille en plastique, jusqu'à 250 000 kg. »

Du 23 mai au 8 juin, courons ensemble et devenons la génération qui participe à mettre fin aux déchets plastiques.

 

Pour plus d’infos, aller ce sur lien https://www.adidas.fr/runfortheoceans

 

 
 
Minute green par Julie Taristas 18 mars : Journée mondiale du recyclage :
 
Le 18 mars, c'est la journée mondiale du recyclage! Cette journée a pour objectif de sensibiliser à l'importance du tri, alors aujourd'hui j'aimerais vous parler d'une initiative locale qui pourra vous aider à donner une seconde vie aux matières recyclables que vous utilisez chaque jour.
 
Certains connaissent probablement déjà le concept des Fourmizières !
 

Fourmize est une entreprise qui propose des solutions de collecte de déchets recyclables triés dans 4 points de collectes de l'île: Sainte-Clotilde (sur le Parking de Carrefour), Le Port, La Possession et L'Eperon.

En déposant vos déchets recyclables dans leurs bennes, votre geste citoyen sera récompensé par un système de points, les Mizes, points cumulables (en fonction du poids de déchets déposés) que vous pourrez transformer en pouvoir d'achat! Grâce à leurs partenariats, vous pourrez avec vos Mizes avoir des réductions chez divers partenaires tels que Yves Rocher, Adopt... mais aussi les dalons de la bière (ah ah je sais que j'ai votre attention maintenant!), la Brioche dorée, la Vie Claire et bien d'autres. 
 
L'accueil y est chaleureux et je vous invite à aller rencontrer leur équipe sur le Parking de Carrefour, ils vous expliqueront la démarche et ce que vous pouvez apporter comme déchets. Pour chaque type de déchet, une filière de recyclage avec des entreprises locales partenaires est valorisée. 
 
Pour plus d'info, vous pouvez aussi vous rendre sur leur page internet et découvrir un peu mieux le concept et le type de déchet collecté, et pourquoi pas vous créer d'ores et déjà un compte:
 
 
Petit plus de l'entreprise, elle recrute des personnes éloignées de l'emploi, des jeunes, des seniors mais aussi des apprentis. Le talent et les valeurs priment sur l'expérience et ça en fait une entreprise qu'on apprécie dès le premier contact.
 
Pour conclure, n'oubliez pas quand même que le meilleur déchet, c'est celui qu'on ne produit pas!
Bon tri!
 
Julie
 
 
La minute Green: Se mettre au vélo pour les petits trajets quotidiens, by Matthieu
 
Il y a 10 ans, j'arrivais à la Réunion, et je pratiquais déjà les trajet domicile-travail en vélo, j'avais 10 kilomètres à faire matin et soir. Arrivé à la Réunion, j'ai essayé de garder cette habitude. Pas facile avec le dénivelé, j’admets que au quotidien, ça peut être compliqué, les enfants, la gestion du change, les rendez-vous professionnels extérieurs, etc. Il y a 10 ans, je pense qu'on était trois couillons à vélo à tout péter au quotidien. Aujourd'hui, j'en croise des dizaines tous les matins. Des jeunes, des moins jeunes, des parents avec parfois de très jeunes enfants à l'arrière du vélo, sur un siège, une charrette avec trois gosses dedans (non l'autre charrette, pas le rhum!). Alors quand la motivation est présente, tout est possible avec un peu d'organisation, surtout sans enfants.
 
Pourquoi faire de petits trajets en vélo au quotidien ?
 
1- L'environnement: Tu ne polluera plus! Tu pourras être fière de toi, ça ne changera pas le climat, mais dis toi que si 7 milliards de personnes font un jour comme toi, tes enfants vivront mieux.
2- Le côté sportif: Tu travailleras tes cuissots! La récup' à vélo après les entrainements, très honnêtement, je râle tout le temps, mais en vrai, ça fait du bien.
3- Le côté économique: Perso je ne paye plus d'essence (pas plus de 50 euros par mois contre plus de 150€ il y a quelques années) et quand tu regardes les prix actuellement... la question ne se pose pas. Donc à l'année, ça fait de réelles économies que tu peux mettre ailleurs que dans ton tas de ferrailles! Et en plus, la maintenance du vélo ça coûte beaucoup moins cher qu'une voiture, le contrôle technique n'est pas encore obligatoire, et tu n'en aura pas pour 600 euros pour deux pneux!
5- Le côté bien être: T'en a pas marre d'être constamment dans les bouchons? De passer plus d'heures dans ta voiture qu'à pratiquer les activités qui font ton bonheur et ta bonne humeur? De commencer ta journée stressé parce que t'es en retard à cause de la circulation et de ce que ça engendre? Et bah au moins à vélo, tu doubles tout le monde même en partant au dernier moment, t'es jamais en retard (sauf quand tu crèves!) et t'as la patate dès le matin, ça réveille, et surtout, ça t'évites d'écouter des conneries à la radio!
 
Quelques conseils perso et vécu pour celles et ceux qui peuvent aller au travail à vélo sur le matériel à prévoir:
 
- Essaie au moins une fois dans la semaine, le jour ou tu n'as pas de RdV extérieurs par exemple, et tu verras, sans le vouloir, au bout d'un moment, quand tu reprendra ta voiture et que tu seras à nouveau dans les bouchons, tu iras deux à trois fois par semaine!!! :)
- Tu n'as pas de douche? C'est pas grave, moi non plus j'en avais pas au début, j'ai demandé à ma hiérarchie, ils ont aménagé des vestiaires avec une douche. En attendant, c'est l'hiver, donc t'inquiète, tu ne transpirera pas, et au pire, prend des lingettes (non jetables d e préférence) ou un gant de toilette avec du savon et une serviette.
- Tu va me dire que ta chemise sera froissée dans ton sac et que tu va louper le contrat du siècle et ta prime de fin d'année à cause de ça? Organise toi, si tu prends ton vélo le mercredi, emporte ta chemise le Lundi ou le Mardi, et laisse la dans ton bureau avec un caleçon et tes chaussettes!
- Prend toujours une chambre à air et une pompe avec toi (10€ chez Décath.) on ne sait jamais (ça aussi c'est du vécu, plusieurs fois, mais ça aussi, on s'y fait!)
- De la lumière (30€ chez Décath. l'ensemble avant/arrière)
- Un bon sac 15/20 litres avec son change dedans (comme pendant les courses, pense à mettre dans un plastique si jamais il pleut et que tu n'as pas de protège sac).
- Un casque.
- un anti-vol.
- une sonnette ou un sifflet (il y a presque plus de piétons sur les pistes que de vélos!!)
 
Pense au vélo électrique si tu habite en altitude... Il y a la CINOR qui propose des locations de vélos électriques au mois: https://www.cinor.re/louez-votre-velo-a-assistance-electrique-vae-avec-citalis/
 
Te voilà fin prêt(e) pour arpenter les pistes cyclables dionysiennes, et en plus t'as de la chance, il y a encore quelques années, elles n'existaient pas.

 

 


toute l'association