Envie de participer ?

Newsletter n° 518 du 18 octobre 2021

Publié il y a 1 mois par

Newsletter n° 518 du 18 octobre  2021
Comme tous les ans (marronnier comme on dit dans le métier de journaliste), la même expression me vient à l'esprit. Pas forcément aussi guerrière que ne l'est notre hymne national : "Le jour de gloire est arrivé". Alors que nos Marathoniens ont complété la collection de Déniviens autour du monde sur des grands Marathons, les traileurs s'apprêtent à s'exprimer dans ce pour quoi cela fait parfois 10 mois qu'ils se préparent, parfois beaucoup plus (dans le contexte de l'annulation de l'édition de 2020). Pour ceux dont c'est la première expérience sur le Grand Raid, soyez fiers de vous et sûrs de la valeur de l'entraînement prodigué par chacun des deux entraîneurs, à qui une nouvelle fois il faut tirer un coup de chapeau. L'objectif sera avant tout d'être finisher, mais si on peut, en plus, faire un beau chrono et une belle place, ne vous en privez pas. Rendez-vous la semaine prochaine pour les résultats avec ses lots de grand bonheur, de déception et de surprises.
J'en profite aussi pour remercier, en tant que coureur qui a un pied en coulisses, tous les Déniviens qui se démènent pour nous, pour nous suivre, pour nous ravitailler, pour nous acheminer, pour nous encourager. La valeur d'un visage connu qui vous réconforte n'a pas de prix dans ces circonstances parfois difficiles. Tout cela ne va pas de soi ; alors, un grand merci à tous et à charge de revanche car, une année coureur, l'année suivante (ou celle d'après) soutien actif !! Bonne course à tous...
Place au Grand Raid...
 
 
Message de Johny : encouragements et conseils
Compte-rendu de la "conférence" du 16 octobre 2021
Distribution des t-shirts
Photo du club
Relais Marathon
Lancement de la page instagram du club
Changement de mailing list la semaine prochaine
Anniversaires de la semaine
Résultats du week-end : marathons de Paris et d'Amsterdam
Compte-rendu de ourse de Thierry Bitrou du Marathon d'Amsterdam
 
 
Message de Johny : encouragements et conseils :
 
"Bonjour à toutes et à tous,
 
Les courses du Grand Raid arrivent à grands pas ! C'est la dernière ligne droite, les cartons de ravito sont prêts ! Y a plus qu'à !
Petit conseil, ne rien prendre à la légère en cette semaine d'approche de la course. Faites attention à la réhydratation, de préférence de l'eau en bouteille. Le sommeil, si possible la petite sieste qui va bien. Organisez-vous bien pour la récupération de votre dossard. Surtout pensez à prendre une bouteille d'eau avec vous pour l'attente du sésame. 
Concernant votre course, faites attention à votre départ. Ça ne sert à rien de se mettre en position de résistance en début de course, vous risquez de payer cher par la suite ! Restez fidèles à votre tableau de marche.
J'attire votre attention sur le fait que l'entraînement est totalement réduit, donc pas de PPG ni de séance cette semaine. Juste un petit footing individuel.
Je vous souhaite une très bonne course et rdv à La Redoute.
Bien sportivement,
 
Johny"
 
 
Compte-rendu de la "conférence" du 16 octobre 2021 par Radjane :
 
Attirés par le titre de l'événement "conférence débat : le mental et les émotions dans l'ultra distance" , ultra traileurs  et autres intéressés par le sujet comme moi étions venus nombreux  pour y assister.
L'amphi bioclimatique du campus du Moufia était comble.
 
Animée par Eric Lacroix, la conférence a débuté par la présentation d'une étude menée par le Dr Nicolas Bouscaren et le Dr Bruno Lemarchand, médecin au CHU de la Réunion  avec le concours  de Guillaume Millet, physiologiste du sport de renom.
Cette étude  proposait à 80 volontaires  français (homme ou femme)  coureurs de l’édition 2021 de la Diagonale des Fous de participer  à une recherche scientifique nommée ERUPTION, suivie par le Dr Nicolas BOUSCAREN. Grâce à une puce électronique qu'ils auront préalablement avalé, le métabolisme des 80 volontaires  sera analysé  en direct permettant ainsi  d'établir un rapport personnalisé de la course .  Les résultats montreront  les répercussions sur l’organisme de la chaleur et de l’humidité lors d’une épreuve d’ultra-trail se déroulant en environnement tropical.
 
Je ne sais pas si des déniviens sont concernés par cette étude , il serait intéressant  d'avoir par la suite un retour d'expérience si bien entendu c'est possible et autorisé ; 
 
Ont suivi 2 films portant sur le mental et les émotions dans l'ultra trail 
 
Le premier film  "Les finisseurs" Barkley marathon "d'environ 1 heure est présenté par le journaliste et traileur  Frédéric Berg  pour le film  réalisé par son frère Alexis Berg et Aurélien Delfosse. ce film  se concentre sur une course extrême sur laquelle il n'y a eu à peine  15 finishers sur un millier de participants sur chaque édition  depuis 1986  .
Cet Ultra-Trail au formal 100Miles (160km) qui prend son départ dans le Tennessee dans la forêt de Frozen Head State Park, s'est inspiré de l'évasion de prison de l'assassin de Martin Luther King   qui réussira à errer durant 58h avant d’être repris dans cette fameuse forêt 
Le but de cette course est de boucler en 60 heures, 5 tours de 30 à 40km pour un dénivelé d’environ 20400m Le film retrace l'épopée folle de quelques uns de ces finisseurs ; 
 
Tous évoquent dans ce film l'importance du mental  qui est d'au moins 80% et  ce qui les a motivés à faire la course la plus dure au monde . 
Voir le teaser  du film ICI
 
Le deuxième film est rempli d'émotion, présenté cette fois-ci par Ludovic Collet, ce nom ne vous dit peut être pas grand chose, mais si vous êtes déjà venu le dimanche après midi à la Redoute pendant la Diagonale des Fous, c'était l'animateur phare sur scène, le speaker officiel du Grand Raid. 
Pendant  4 années il a suivi une franco-cambodgienne , Laurie Phai, ancienne championne de France du tennis de table qui a découvert le trail et la course sur route . Andy Collet le frère de Ludovic réalise ce court métrage "Au-delà du temps"
 
Au-delà du temps" raconte la résilience d’une femme qui a choisi le sport comme thérapie. Transpirer pour ne plus souffrir : une douleur du corps pour oublier les douleurs du cœur. Le scénario en dit long sur le destin incroyable de Laurie qui court pour se reconstruire, se dépasser, exister."
Je ne vous en dit pas plus et vous laisse voir un aperçu de ce film ICI 
 
 
La soirée s'est terminée avec un apéritif inattendu car sympathiquement invité par Eric Lacroix ,  où l'on a pu côtoyer  les célèbres ultra traileurs  Antoine  Guillon, le coureur au multiple palmarès  et le non moins fameux Ludovic Pommeret 4ème à l'UTMB 2021 qui se sont sympathiquement prêtés au jeu des photos à garder au fond du coeur  (cf en pj).
Sylvaine Cussot 1ère féminine à l'éco Trail de  Paris a également permis  à Elodie Jottreau d'immortaliser  cet instant .
 
Bref, même si il n'y a pas eu de  conférence-débat, aucun regret car à travers les 2 films  et les rencontres avec les journalistes et les ultra traileurs, cette soirée a  été riche en enseignement sur la force du mental et en découverte de belles personnes .
 
Sportivement
Radjane 
 
 
Distribution des t-shirts :
 
Ils sont là, ils sont arrivés juste à temps pour faire les beaux ! De quoi je parle ? Des nouveaux t-shirts du club bien sûr !! En effet, notre fournisseur VETYVER a respecté ses délais de livraison et notre présidente bien aimée les a réceptionnés, recomptés et ils sont prêts pour la distribution.
 
Aussi, demain mardi 19 octobre, nous procéderons à la distribution des maillots.
 
Nous avons établi un tableau avec les licenciés en cours (et les tailles déclarées sur le formulaire Déniv'). Voici en quelques mots comment tout cela va se dérouler :
- distribution à partir de 17h15 pour ceux qui arrivent un peu plus tôt pour ne pas trop empiéter sur la suite de la séance ;
- essayage avant toute séance de sport (on n'essaie pas alors qu'on est tout transpirant) ;
- nous remplirons le tableau : distribution aux adhérents à jour de leur licence ;
 
Vous verrez, ils déchirent, alors venez nombreux !!
 
 
Photo du club :
 
Comme chaque mardi de la semaine du Grand Raid, nous ferons une photo de club avec les maillots du club. A tout hasard, venez avec votre désormais "vieux" t-shirt, mais pour les adhérents à jour de leur licence, vous pourrez frimer avec votre nouveau maillot by VETYVER !!
Merci par avance à notre photographe, Jérôme Poïny Toplan qui se mettra derrière l'objectif!
 
 
Relais Marathon :
 
N'oubliez pas que, traditionnellement, le 11 novembre, c'est Relais-Marathon de Saint-Benoît !! Des équipes sont déjà en cours de constitution ; en gros, pour résumer l'affaire, c'est un Marathon (donc 42195 mètres, divisés inéquitablement entre 10 coureurs, Déniviens en l'occurrence, soit des relais entre 3 et 5 km, sur les routes de l'est, pas forcément plat (en même temps, on est à La Réunion, pour le plat ya Amsterdam...). Grosse ambiance club en perspective !!
 
Alors qui sur le Relais Marathon ?
 
Lancement d'une page Instagram
 
Pour les fans de réseaux sociaux, le club vient de lancer sa page Instagram !
 
Venez nous suivre sur: clubdeniv974 !!!
 
 
Changement de mailing list la semaine prochaine :
 
Comme tous les ans, nous basculerons vers la nouvelle mailing list la semaine prochaine. N'y figurent que adhérents à jour de leur cotisation / licence.
 
Alors, avis aux retardataires, en particulier à ceux qui ont déposé un dossier sans paiement ou certificat médical à jour !
 
 
Anniversaires de la semaine :
 
Deux Déniviennes fêteront leur anniversaire en cette semaine si spéciale :
 
mardi 19 octobre : Nelly Maillot ;
samedi 23 octobre : Sonia Berriri ;
 
 
Résultats du week-end : marathons de Paris et d'Amsterdam :
 
Marathon d'Amsterdam :
1. Tamirat Tola : 2h 03' 37"
2. Bernard Koech : 2h 04' 07"
3. Leur Gebresilase : 2h 04' 07"
(...)
Angela Tanui : 2h 17' 57" (1ère féminine)
(...)
1460. Thierry Bitrou : 2h 56' 23"
4333. Anne Bitrou-Gaillard : 3h 24' 10"
 
Marathon de Paris :
1. Elisha Rotich : 2h 04' 21"
2. Hailelmariam Kiros : 2h 04' 41"
3. Hillary Kipsambu : 2h 04' 44"
(...)
24. Tigist Memuye : 2h 26' 11" (1ère féminine)
(...)
Hélène David : 4h 14'
 
Compte-rendu de course de Thierry Bitrou du Marathon d'Amsterdam :
 
"Hello les phacos.😉
On a bien visiter le pays roi du vélo qui est balayé par les vents en arpentant la city center en tramway, métro, bus et boat au travers des canaux.
C'était super mais trop court! dans ma liste, il reste à faire les coffee shop et les vitrines chaudes...du centre rouge.
Je reviendrai "Lol"
Une superbe ambiance sur ce marathon ultra plat bien organisé et très culturellement écologique. Les néerlandais sont au top.
Un ciel couvert et une météo fraîche pour nous qui sommes tropicalisés mais idéale pour ce type d'effort.
2h56"24 un très bon chrono inespéré vu mon manque de motivation et les doutes des dernières semaines.
je suis parti prudemment dans les derniers du sas jaune pour ne pas m'enflammer et partir en mode bourriquot. J'ai vite vu que la forme était là maintenant! tout de suite!! donc changement de stratégie! chasse le naturel il revient au galop🏃je décide de suivre le polska qui semble costaud, je me cale sur son allure. Je suis dans un groupe de 8 on se relaye dès que sa baisse de régime pour relancer. Je suis un peu trop généreux face au léger vent ou mini faux plat mais je m'en fiche j'avale les hectomètres, je finis par payer mes efforts de relances.
Au 33eme j'ai un début de crampe aux eschios puis les quadriceps deviennent durs, la foulée se dégrade et raccourcie, c'est normal on est dans le mur... "Et moi qui pensais accélérer pour faire un négatif Split" c'était me prendre pour superman...
là! je pense aux conseils sur les assouplissements pour gratter quelques précieux centimètres. J'essaie d'allonger la foulée mais les tendons sont raides et sûrement raccourcis.
Il y a bien longtemps que je n'avais pas ressenti ses douleurs du bitume incomparables à celles du trail.
Et pourtant ça fait mal aussi...
Je me bats pour ne pas trop perdre de temps, au 39eme les choses se compliquent, j'ai du mal à tenir le 4"20 à ma montre et le temps semble long, il me tarde d'arrivée.
La foule en délire se masse le long du parcours, les encouragements d'inconnus te boost pour te dépasser et oublier la douleur car penser à la joie qui t'envahiera en franchissant the finish line. Le job est fait !
Pour le cardio j'étais comme dans un fauteuil 🤣 la mécanique ne suis pas malheureusement c'est ça d'être un jeune vieux dynamique...Euuh
J'ai bu seulement deux bières After race pour réhydrater le bonhomme et manger kebab car pas de burger. 
Je vous remercie toutes et tous pour vos messages de soutiens et de félicitations.
Demain on pars pour la Suisse 2 jours puis retour sur le Caillou pour l'événement du club "le GRR" on espère vous voir performer toutes et tous pour la récompense ultime de vos efforts et votre assiduité d'une voir deux années d'entraînements avec les coachs Jimmy & Johnny.
Anne a fait une belle course, 3h24.
elle vous racontera ça
Enjoy 💋💋💋🏅
 I Amsterdam
PS : pas beaucoup transpirer, j'étais au sec, bien graissé... donc tout roule pas les pépins habituels😉🤣
Thierry"
 
image%282%29.png
 
bonne semaine à tous et bon Déniv'
 
Philippe

 

toute l'association